Paroisse Sainte Foy en Béarn

Site d'informations de la communauté chrétienne du Nord de Pau Vic Bilh - MORLAAS

« Il nous est impossible de nous taire

sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20)

 

Monseigneur Georges Colomb

« Le Christ est ressuscité ! » Voilà le murmure du matin de Pâques devenu cri d’allégresse des croyants. Cette vérité est arrivée jusqu’à nous. Elle est l’héritage le plus précieux que nous puissions recevoir, que nous devions transmettre. Oui, Dieu est amour et miséricorde et tous les hommes sans distinction sont appelés à le connaître. Il appartient à chaque époque de trouver les moyens, les mots, les gestes de l’annonce car « si eux se taisent, les pierres crieront » (Lc 19, 40). C’est dans notre relation personnelle, unique au Christ que nous trouverons la force et l’inspiration. « Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis » (Jn 15, 15). Oui, Dieu, en Jésus Christ, fait de nous ses amis pour nous montrer les chemins de l’annonce. C’est parce que Dieu nous a aimés le premier que nous avons été rendus capables à notre tour d’aimer et de témoigner. Il n’est pas de temps plus favorable que celui dans lequel nous vivons.

Nous sommes appelés à devenir apôtres

Dieu veut agir en ce xxIe siècle si troublé. Ne nous laissons pas gagner par le découragement ni le cynisme mais au contraire, face au découragement et au cynisme, nous avons la mission d’annoncer celui qui vient nous libérer. Mettant nos pas dans les pas des premiers disciples, c’est dans le concret de nos vies, proches de celles et ceux que nous croisons chaque jour, dans nos familles, sur notre lieu de travail, dans nos activités de loisirs, que nous sommes appelés à devenir apôtres. Vivre au plus près des hommes, partager leur quotidien, voilà qui nous préserve de l’évasion dans l’utopie, du verbiage sans suite, et d’une foi désincarnée.

Nous ne pouvons pas nous taire sur le manque de liberté dans de nombreux pays, sur la persécution de nos frères et sœurs chrétiens, sur celle des minorités ethniques car c’est le Seigneur qui est persécuté, c’est le linge de Véronique que nous montrent chaque jour les écrans de télévision. Nous ne pouvons pas nous taire au sujet des projets de loi et des lois qui entretiennent une culture de mort ou sur l’irresponsabilité de certains états dans le domaine de la protection de notre maison commune.

Notre foi est par nature missionnaire

Le frère que nous rencontrons, le frère malade, prisonnier, abandonné, le frère pauvre et perdu, le frère des lointains, ce frère est visage du Christ qui vient vers nous. À ce frère nous devons le secours du pain, du vêtement, de l’hospitalité – nous devons toutes ces solidarités humaines et indispensables – mais nous devons surtout, nous, disciples du Christ, de manière urgente, l’annonce de celui qui nous a mis en mouvement pour venir à lui, le Christ. Nous qui avons reçu gratuitement et abondamment la foi, le pardon et l’espérance, comment ne pas, à notre tour, nous faire missionnaires de cette foi, de ce pardon, de cette espérance ? Dieu vient nous sauver, et il a besoin de nous, de l’Église.

Nous ne pouvons pas nous taire parce que le soleil du matin de Pâques brille pour tous les hommes, sur toute la planète ! Bon dimanche des missions !
Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires

Les Œuvres pontificales missionnaires

Les Œuvres pontificales missionnaires, fondation initialement française grâce à l’intuition de Pauline Jaricot en 1822, sont un réseau mondial de prière et de partage au service du saint-père et de la mission de l’Église dans le monde. Il leur revient la tâche de garantir une distribution équitable des aides financières qu’elles reçoivent pour la mission de l’Église dans les pays les plus démunis, aides constituées notamment par la quête opérée le dimanche des missions, cette année le 24 octobre.

Plus de 1 500 diocèses sur les cinq continents reçoivent chaque année des Œuvres pontificales missionnaires l’aide nécessaire à leur mission d’évangélisation.